k Retour

Expo « Taupe niveau »

24/02/2017 h 24/11/2017 F Rajouter au calendrier 2017-02-24 2017-11-24 Europe/London Expo « Taupe niveau »
Vous êtes-vous déjà promené sous la terre ? Profitez de la galerie d’une taupe (géante) apparue à l’Espace gallo-romain. Glissez vous dans les pas de cet animal et partez à l’aventure dans ce labyrinthe de galeries obscures…. Avec un peu de chance, vous y trouverez des secrets enfouis… et pourquoi par des vestiges archéologiques ? L’expo « Taupe niveau » vous permettra de découvrir des  traces d'époques variées, qui toutes ont une histoire à raconter. Une plongée dans la mémoire à la lueur d'une lampe de poche, pour n'être pas myopes comme des taupes ! A la sortie de la galerie, c’est le travail des archéologues du Service public de Wallonie qui sera mis en valeur par le biais de séquences filmées et diverses manipulations. En parallèle à l’exposition, diverses animations seront proposées au public « famille ». Pourquoi faut-il préserver les vestiges archéologiques et les fouiller soigneusement ? Quelles histoires peuvent-ils raconter ? Répondre à ces questions très simples, c'est montrer à quel point les restes enfouis sont précieux. Ils composent des archives uniques et fragiles, pas toujours faciles à déchiffrer. L'archéologie consiste à mener l'enquête. Lors de travaux urbanistiques ou architecturaux, l’archéologie permet de sonder le sol pour y retrouver les traces archéologiques du passé menacées de disparition. L’archéologue met au jour, nettoie, dessine et prélève ces indices pour comprendre et transmettre leur histoire et témoignage. Bien mieux que les documents écrits, les vestiges archéologiques racontent le quotidien et les gens. Ils parlent de leur façon de vivre, de travailler, de se nourrir, de s’habiller, mais aussi de leur communauté, de leurs coutumes et de leurs croyances.

Pour les individus comme pour les sociétés, une bonne mémoire est un atout. On ne sait pas où l'on va si l'on ignore d'où l'on vient. Le passé est un repère indispensable qui aide à saisir le présent et à envisager l'avenir. En sauvegardant les souvenirs conservés dans le sol, l'archéologie contribue à écrire l'histoire commune. Et souvent, en plus, elle procure des émotions...

L’exposition est visible du 24 février au 24 novembre 2017 : du mardi au vendredi (10-12h & 13-17h) et les samedis, dimanches et jours fériés, du 1 avril au 30 septembre (14-18h).

Les grands rendez-vous de l’expo :

Du 28 février au 3 mars, animations « Marmaille and Co » sur les saveurs antiques

Dimanche des familles : le 5 mars, prenez vous pour un « Top Chef gallo-romain »

Le 16 avril : Mais que se passe t’il dans la galerie de la taupe ?? D’étranges objets en chocolat y sont dispersés! Venez nous aider et vous repartirez avec le résultat de votre chasse aux œufs souterraine !

Le troisième dimanche du mois (19 mars, 16 avril, 21 mai, 18 juin, 16 juillet, 20 aout, 17 septembre, 15 octobre & 19 novembre), profitez d’une visite accompagnée autour de l’exposition et de l’archéologie. Les 16 juillet et 20 août, dans le cadre de « Marmaille and Co » et des « Pique-niques au musée », nous vous proposons de déguster une délicieuse glace après la visite.

Les 14 et 15 octobre, profiter du weekend du bois pour (re)découvrir le musée.

Espace Gallo-Romain, Rue de Nazareth 2 7800 Ath Espace Gallo-Romain

Vous êtes-vous déjà promené sous la terre ? Profitez de la galerie d’une taupe (géante) apparue à l’Espace gallo-romain. Glissez vous dans les pas de cet animal et partez à l’aventure dans ce labyrinthe de galeries obscures….

Avec un peu de chance, vous y trouverez des secrets enfouis… et pourquoi par des vestiges archéologiques ?

L’expo « Taupe niveau » vous permettra de découvrir des  traces d’époques variées, qui toutes ont une histoire à raconter. Une plongée dans la mémoire à la lueur d’une lampe de poche, pour n’être pas myopes comme des taupes !

A la sortie de la galerie, c’est le travail des archéologues du Service public de Wallonie qui sera mis en valeur par le biais de séquences filmées et diverses manipulations. En parallèle à l’exposition, diverses animations seront proposées au public « famille ».

Pourquoi faut-il préserver les vestiges archéologiques et les fouiller soigneusement ? Quelles histoires peuvent-ils raconter ?

Répondre à ces questions très simples, c’est montrer à quel point les restes enfouis sont précieux. Ils composent des archives uniques et fragiles, pas toujours faciles à déchiffrer. L’archéologie consiste à mener l’enquête. Lors de travaux urbanistiques ou architecturaux, l’archéologie permet de sonder le sol pour y retrouver les traces archéologiques du passé menacées de disparition. L’archéologue met au jour, nettoie, dessine et prélève ces indices pour comprendre et transmettre leur histoire et témoignage.

Bien mieux que les documents écrits, les vestiges archéologiques racontent le quotidien et les gens. Ils parlent de leur façon de vivre, de travailler, de se nourrir, de s’habiller, mais aussi de leur communauté, de leurs coutumes et de leurs croyances.

Pour les individus comme pour les sociétés, une bonne mémoire est un atout. On ne sait pas où l’on va si l’on ignore d’où l’on vient. Le passé est un repère indispensable qui aide à saisir le présent et à envisager l’avenir. En sauvegardant les souvenirs conservés dans le sol, l’archéologie contribue à écrire l’histoire commune. Et souvent, en plus, elle procure des émotions…

L’exposition est visible du 24 février au 24 novembre 2017 : du mardi au vendredi (10-12h & 13-17h) et les samedis, dimanches et jours fériés, du 1 avril au 30 septembre (14-18h).

Les grands rendez-vous de l’expo :

Du 28 février au 3 mars, animations « Marmaille and Co » sur les saveurs antiques

Dimanche des familles : le 5 mars, prenez vous pour un « Top Chef gallo-romain »

Le 16 avril : Mais que se passe t’il dans la galerie de la taupe ?? D’étranges objets en chocolat y sont dispersés! Venez nous aider et vous repartirez avec le résultat de votre chasse aux œufs souterraine !

Le troisième dimanche du mois (19 mars, 16 avril, 21 mai, 18 juin, 16 juillet, 20 aout, 17 septembre, 15 octobre & 19 novembre), profitez d’une visite accompagnée autour de l’exposition et de l’archéologie.
Les 16 juillet et 20 août, dans le cadre de « Marmaille and Co » et des « Pique-niques au musée », nous vous proposons de déguster une délicieuse glace après la visite.

Les 14 et 15 octobre, profiter du weekend du bois pour (re)découvrir le musée.

C Pour plus d'infos:

Espace Gallo-Romain

Découvrez la vie à l’époque romaine

L’Espace gallo-romain présente les seuls exemplaires de bateaux gallo-romains restaurés à ce jour en Belgique et découverts à Pommeroeul en 1975. Ce musée présente deux barques de type celtique dont une pirogue de type monoxyle et un chaland d’exception de plus de 9 mètres, classé « trésor » de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Accompagné de Rufus, batelier de l’antique Pommeroeul, découvrez la vie à l’époque romaine grâce à des maquettes, des fresques, des bornes et des jeux interactifs adaptés aux enfants.

JScolaire

Grâce à son approche didactique active et à sa conception novatrice, l’Espace gallo-romain est un formidable chantier d’exploitation pédagogique où l’élève est littéralement plongé dans un village portuaire à l’époque gallo-romaine.

Des fiches pédagogiques ont été mises au point pour les enseignants désireux de venir découvrir les collections avec leurs élèves.

Sur réservation, des visites “participatives” ou guidées peuvent être organisées.

lVoir l'offre

5 B

Informations pratiques

Espace Gallo-Romain

Rue de Nazareth 2
7800 Ath

Offres spécifiques

  • Des musées à vivre en famille!label marmaille
  • Accessible aux véloslabel velo
  • Réductions pour les publics précariséslabel velo

Autres événements dans le même thème

G

Newsletter

Tout sélectionner
binnenkort Online
bald Online